Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 04:15

georges-fall.jpgNé à Metlaoui dans le sud tunisien, Georges Fall débute sa carrière dans l’univers du livre aux éditions Edmond Charlot. En 1949, il crée les éditions Falaize et inaugure la collection « Les carnets oubliés » par la publication de l’ouvrage de Rainer Maria Rilke « Les élégies de Duino », traduites au goulag par Rainer Biemel. Parallèlement il publie des poètes et sera le premier éditeur d’Edouard Glissant avec « Les Indes » et « Soleil de la conscience »*. En 1954 il crée le Musée de poche, une série de petits ouvrages monographiques d’artistes contemporains, avec des reproductions collées d’œuvres en couleurs. Georges Fall y publiera près d’une soixantaine de titres. En 1967 il vend le Musée de poche et lance « Opus International », une revue d’art contemporain avant-gardiste tant au niveau esthétique (il fera notamment appel à Roman Cieslewicz pour les couvertures) que critique. A la fin des années 90, il crée Fall édition, une maison à nouveau consacrée à des monographies d’artistes ou à des courants artistiques, publiant notamment un livre sur « Gina Pane » signé Anne Tronche, qui remettra l’artiste disparue sur le devant de la scène. 

Georges Fall a toujours travaillé en étroite collaboration avec les plasticiens. Galeriste, il a édité des « multiples » (lithographies, sérigraphies  etc.) de nombreux artistes : Vasarely, Louise Nevelson, Hérold, Paul-Armand Gette, Jean Le Gac, Gérard Garouste…

Personnalité du monde de l’art, Georges Fall était aussi un personnage. Souffrant de problèmes oculaires récurrents depuis son plus jeune âge, il avait su palier sa déficience visuelle par une étonnante acuité artistique, mélange d’intuitions géniales et d’éloquence. Son charme, sa sagacité et sa faconde manqueront à l’univers artistique.  

 

* http://www.ina.fr/video/I05251873

Georges Fall a publié deux livres autobiographiques :
« Chroniques Nomades », éditions Archibooks, 2007
« Tunisie, désert fertile » L’Harmattan, 2012
La majeure partie de son fonds éditorial a été déposée à l’IMEC en 2003. Selon l’Imec « Le fonds est susceptible d’accroissements »

http://www.imec-archives.com/fonds/georges-fall   

Image : © Editions Georges Fall / Roman Cieslewicz

Partager cet article

Repost 0
Published by texte critique - dans entretiens-portraits
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Dimension du sens que nous sommes
  • La Dimension du sens que nous sommes
  • : "L'Histoire, c'est la dimension du sens que nous sommes" (Marc Bloch) -du sens que nous voulons être, et c'est à travailler à explorer et fonder ce sens que ce blog aspire.
  • Contact

Recherche

Catégories