Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 10:50

Combien sont-ils exactement, pigistes, auxiliaires du Public et autres précaires contraints de travailler sans filet ni aucun des avantages consentis aux autres catégories de salariés ? Ecrit dans la tourmente de leur propre précarité, la première mouture du livre d’Anne et Marine Rambach s’emparait avec une rare intelligence d’un phénomène social dont notre société n’a toujours pas voulu prendre la mesure. Pour preuve l’édition de 2009 qui, sans emporter sur le fond de convictions nouvelles, témoigne d’une amplification de la crise. Et pour cause ! Non seulement la société française ne sait plus créer d’emplois, mais cette population disséminée offre une main d’œuvre corvéable à merci, sur-diplômée, professionnelle, passionnée, rémunérée – non, ce n’est pas le mot : dédommagée avec condescendance et mépris. Mais si la précarité des travailleurs intellectuels répond à une logique libérale des plus sauvages et à la vue particulièrement courte, leur sociologie reste à écrire. De façon plus urgente encore au regard des témoignages rapportés dans la nouvelle édition, tout comme au regard de l’extension de la paupérisation qui frappe, en fin de compte, une population qui en d’autres circonstances aurait pu œuvrer sereinement à définir un nouvel avenir français. Anne et Marine Rambach se sont employées en tout cas à nous en dessiner les réalités et les conséquences. Pratiques professionnelles, culturelles, modes de consommation, si l’ouvrage ne se veut pas scientifique, du moins balise-t-il l’opportunité d’une étude qu’il serait bon de mener enfin. Qui sont-ils, ceux dont les difficultés et les choix ne cessent de révéler l’inadéquation des politiques de l’emploi de l’administration française ? Compétents, polyvalents, ces consommateurs hyperactifs de produits culturels à forte valeur ajoutée forment une population symptomatique, sinon homogène, d’horizons à reconstruire. Il n’est en outre pas indifférent d’observer que l’émergence d’une prise de conscience de ce groupe mal défini rencontre une énorme difficulté, liée à l’absence de discours cohérents sur le sujet. Que les médias ne s’en fassent pas ou peu l’écho, au demeurant, ferme toute possibilité de radicalisation politique d’une classe sociale dont le discours pourrait offrir à la collectivité des horizons de pensée novateurs. Un coup de gueule ancien, réactualisé en 2009, sacrément d’actualité.--joël jégouzo--.

Les intellos précaires de Anne et Marine Rambach, Fayard, sept. 2001, 330p., ISBN : 2213609276.
Les Nouveaux Intellos Précaires, de Anne et Marine Rambach, STOCK, avril 2009, 448 pages, 22,50 euros, 978-2234061279.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : La Dimension du sens que nous sommes
  • : "L'Histoire, c'est la dimension du sens que nous sommes" (Marc Bloch) -du sens que nous voulons être, et c'est à travailler à explorer et fonder ce sens que ce blog aspire.
  • Contact

Recherche

Catégories