Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 12:34

nusetpaysages.JPGQuoi de la question du Beau dans l’esthétique ?

N’est-elle justiciable que d’un discours sociologique ?

Dans sa préface, Alain Roger explique les raisons pour lesquelles il a choisi de ne pas reprendre l’édition princeps de son livre, celle de 1978. C’est qu’il voulait lui conserver ce caractère de fraîcheur qu’il recouvrait alors. Son livre en devient ainsi une sorte de repère d’une pensée qui cherchait ses marques. D’une pensée qui dépassait au demeurant la sienne propre et dont les enjeux relevaient d’un défi lancé à l’entendement et non seulement à l’art. L’ouvrage renferme ainsi toutes les qualités et tous les défauts d’un chantier en construction, dévoilant une architecture prématurée.

L’ensemble tourne autour d’un concept emprunté au penseur Lalo, celui d’artialisation. Ce qu’il faut entendre là s’inscrit dans le malentendu du titre de l’ouvrage, qui donne au fond plus à comprendre ce qui différencie le nu (comme catégorie de l’art), de la nudité (comme catégorie de la nature) : il n’existe pas de beauté naturelle. Ce que cet essai voulait penser, c’était une esthétique du beau non assujettie à l’idée de beauté naturelle. Malheureusement, la reprise des concepts kantiens paraît bien avoir empêché Alain Roger d’aller jusqu’au bout de son effort. Il peine ainsi à définir le schème d’artialisation comme processus et ses réflexions se trouvent du coup prises dans une perspective culturaliste. A savoir : un curieux fouillis intellectuel… Qui offre cependant de superbes pages d’analyses des inventions esthétiques, de l’androgyne au vieil adolescent. Le beau, lui, restera pour le lecteur une assertion mutilée, confuse, énigmatique.joël jégouzo--.

 

Nus et paysages, Essai sur la fonction de l’art de Alain Roger, Aubier, nouvelle édition mars 2001, 322p., 22 euros, ISBN : 2700734130.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : La Dimension du sens que nous sommes
  • : "L'Histoire, c'est la dimension du sens que nous sommes" (Marc Bloch) -du sens que nous voulons être, et c'est à travailler à explorer et fonder ce sens que ce blog aspire.
  • Contact

Recherche

Catégories