Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 00:00

hdante.jpg"La parole humaine ne retentit pas dans le vide. Elle ne demeure pas stérile. Elle est une sommation du silence, elle appelle…"

Elle appelle dans l’inexorable nuit du dehors qui fait de nous des êtres d’intérieur, égarés dans un monde donné pour notre seule réalité, têtu et contingent, mais incapable de fabriquer autre chose que des combinaisons précaires -dès lors, frivoles.

"Sous la copieuse machine des apparences, il y a en réalité vacance, absence." Ou bien à peine les murmures d’un réel qui s’avance à notre rencontre comme un effet de texte pour nous parler, humblement et joyeusement, de sa propre absence.

Et nous avons beau savoir que nous sommes un certain commencement de son être et qu’il écrit aux dedans comme aux dehors nos fins possibles, nous devons l’amener à d’autres connaissances.

La vocation du poète est ainsi de constituer un spectacle fermé depuis lequel affronter la Totalité. Poësis perennis. Même si et parce que, "le but de la poésie n’est pas de plonger au fond de l’Infini pour trouver du nouveau, mais au fond du défini pour y trouver l’inépuisable."

Car nous aurons toujours à trouver notre route et la recommencer, "conduite ou égarée, comme des Héros d’Homère, parmi les vicissitudes les plus passionnantes et les plus imprévues, vers des sommets de lumière ou des abîmes de misère." --joël jégouzo--. 

 

Les citations sont de Paul Claudel : Réflexion sur la Poésie.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : La Dimension du sens que nous sommes
  • : "L'Histoire, c'est la dimension du sens que nous sommes" (Marc Bloch) -du sens que nous voulons être, et c'est à travailler à explorer et fonder ce sens que ce blog aspire.
  • Contact

Recherche

Catégories