Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 05:18

 

ecole_en_danger.jpgA l’heure où de plus en plus de dirigeants politiques ne cessent dans le monde de remettre sur la table l’Accord Général sur le Commerce des Services (AGCS), en particulier dans le domaine de l’éducation, prenant acte de ce que l’économie du troisième millénaire engendrera surtout des emplois précaires ne demandant aucune formation, l’OMT leur conseillant en conséquence d’alléger leurs dépenses en matière d’éducation, sans doute serait-il bon de faire le point en France sur l’échec de notre système scolaire…

Pour mémoire, rappelons que l’AGCS prévoit la privatisation de tous les services d’Education, chaque pays signataire s’engageant à "ouvrir le marché à tous les fournisseurs qui le souhaitent" (art. 16), et signalons que dès la fin des années 90, le Secrétariat du Commerce des Services affirmait dans une note du 23.09.98, qu’il s’agissait désormais "d’accroître l’adaptabilité (des écoles) aux marchés et de mettre en place des structures et des programmes disciplinaires jugés plus en accord avec les nouvelles tendances des affaires [sic]"…

Qu’en est-il en France ? La revue du Céreq dresse dans son numéro 304 de décembre 2012 un très inquiétant constat : près du tiers des cantons français sont marqués par une proportion passablement supérieure à la moyenne nationale d’enfants sortant du système scolaire sans aucun diplôme…

Pour exemple, dans les régions les plus touchées par le chômage (Nord, Picardie, Lorraine), c’est plus de 33% des enfants qui sont ainsi jetés à la rue dès la sortie de l’école…

La variable géographique est de fait devenue fondamentale en France pour le calcul des chances de réussites scolaires… Des aires entières du territoire français se transforment en souricières… sans que l’Etat songe à leur venir en aide sérieusement, occupé qu’il est de réformes de surface qui se refusent à penser les difficultés réelles de l’éducation en France… Le Céreq préconise une approche territoriale pour parer aux risques sociaux du décrochage scolaire, désormais massif : l’éducation à deux vitesses, c’est maintenant… On attend une réaction, une politique qui ne soit pas de rustines.

  

 

Bref du Céreq, n°304, décembre 2012, issn 2116-6110.

Bulletin de recherche emploi-formation : www.cereq.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by texte critique - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Dimension du sens que nous sommes
  • La Dimension du sens que nous sommes
  • : "L'Histoire, c'est la dimension du sens que nous sommes" (Marc Bloch) -du sens que nous voulons être, et c'est à travailler à explorer et fonder ce sens que ce blog aspire.
  • Contact

Recherche

Catégories