Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 08:24

inegalites.jpgPrécarité, pauvreté, inégalités et insécurités sociales, le baromètre explose -celui du BIP 40, qui explore soixante indicateurs statistiques pour mesurer le niveau d’insécurité sociale atteint en (f)Rance. Les inégalités atteignent même un record jamais inégalé : les riches se sont plus enrichis que jamais, les pauvres plus que jamais appauvris. Le Président des riches (selon la belle expression de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot) a bien travaillé et peu se montrer crâne : jamais la misère n’aura autant augmenté que sous son quinquennat…

Dans le détail, il est tout de même intéressant de voir que ces chiffres invitent à reconsidérer les discours tenus par les politiques sur le sujet, qui ne cessent de mettre en avant les chiffres du chômage (stable à un niveau très élevé, c’est-à-dire celui du chômage de masse), alors qu’en réalité, il faudrait mettre l’accent sur plusieurs facteurs aggravants, comme celui de la précarité sur le marché du travail, qui n’a cessé de prendre de l’ampleur, et celui de la seule révolution qui ait traversé le corps social français ces dernières années, la révolution urbaine, pour jeter dans la misère des millions de foyers français. Car c’est surtout la dégradation des conditions d’accès au logement qui a marqué l’évolution récente du BIP40. Et si le chômage et la précarité jouent bien un rôle déterminant dans le développement de l’insécurité sociale, le poids des dépenses de logement démultiplié par celui de la vie chère, sera venu à bout des sacrifices que des français pris au piège des discours néo-libéraux et socio-libéraux se sont infligés.

Un constat qui exige que l’on dépasse les polémiques rebattues sur LE chiffre du chômage et surtout, comme l’observent les statisticiens du BIP 40, que l’on refonde de toute urgence les outils d’observation des réalités sociales en France.

On ne peut, de ce point de vue, que regretter amèrement une opposition à la remorque des mauvais débats de la majorité présidentielle, incapable de jeter dans la bataille politique le poids de cette misère de masse, qui devrait être le seul vrai enjeu du débat national aujourd’hui !

president-richesCar le déchirement du tissu social est tel aujourd’hui, que le Peuple français est en danger. Attisé par des idéologies de haine, il va droit dans le mur. Santé, Education, Justice, les inégalités s’amplifient d’année en année, coupant la France en deux, celle des beaux quartiers réduite à une peau de chagrin, et l’immense majorité du peuple souffrant.

 Que l’on examine un peu chaque catégorie évoquée : une Justice dévoyée, au sein de laquelle les politiques sécuritaires (inefficaces) ont pris le pas sur les politiques sociales : on embastille les pauvres faute de vouloir combattre la pauvreté. Le taux d’incarcération en (f)Rance a fait un bond spectaculaire depuis la venue au pouvoir du Président des riches. Et quant aux étrangers, jamais leur situation n‘aura été aussi calamiteuse, avec un taux de reconnaissance du statut de réfugié proche de 17%, son plus faible niveau depuis vingt ans, alors qu’on nous explique partout que le monde va mal et que là-bas, dans un ailleurs de conte de fée, nous secourons les peuples en danger…

L’école républicaine ? Sa démocratisation s’est brisée nette : les inégalités en matière de réussite scolaire ont explosé, le pacte social est, là encore, rompu par l’Etat lui-même.

La santé ? Un luxe, la réforme de l’assurance maladie laissant à la charge des patients une part de plus en plus importante des frais de santé, excluant des soins des millions de français !

ATD Quart-Monde déplorait, dans un Communiqué de Presse fait à Paris, le 3 janvier 2011, que la publication officielle de cette réalité sociale pour 2010, minée qui plus est par une falsification éhontée des statistiques, était sortie en catimini, le Gouvernement choisissant de publier ses chiffres à la veille de Noël, sans même un communiqué de presse, alors que ses propres indicateurs révélaient une brutale aggravation de la pauvreté en (f)Rance, ainsi qu’une spectaculaire augmentation de l’échec scolaire… Combien de temps encore accepterons-nous le silence des médias sur ces sujets, et la partialité criminelle du personnel politique en charge de ces réalités ? --joël jégouzo--.

 

 

http://www.bip40.org/bip40/le-barometre-explose

image : BIP 40, évolution des inégalités depuis 1980.

Le Président des riches, de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, éditions Zones, septembre 2010, 228 pages, 14 euros, ISBN : 2-355-22018-2

http://www.joel-jegouzo.com/article-le-president-des-riches-a-mort-les-pauvres-58319588.html

Partager cet article

Repost 0
Published by texte critique - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Dimension du sens que nous sommes
  • La Dimension du sens que nous sommes
  • : "L'Histoire, c'est la dimension du sens que nous sommes" (Marc Bloch) -du sens que nous voulons être, et c'est à travailler à explorer et fonder ce sens que ce blog aspire.
  • Contact

Recherche

Catégories