Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 14:35

spectacle.jpgIl faut parler des choses

Comme les couleurs

Et de celles qui sont le produit discret

De la civilisation

 

A quoi bon célébrer les facéties de l’Automobile Club

Ou les toiles de Mondrian

Quand

S’enfle

Dans les mains la réalité qui étend

Au-dessus des yeux une brume

Une brume

Vêtue de matin caoutchouteux

Et de chair Vénus

A l’odeur de phénol.

 


Je chante

La beauté des approchements

Et

La nuit

Qui dans les yeux se répand en plomb

La nuit épanouie

Comme une criante cravate de soie.

 

Plus près de moi ta bouche

Penchée et tendue

Je ne peux

Je ne peux penser en couleur

Le nu est blanc.

 

Et transparent

Le sourire qui n’a pas mûri.

 

 

Publié dans la revue L’Art Contemporain Kilomètre O, cote BNF FN14608. Rédaction : 21, rue Valette, Paris 5eme. Imprimé en avril 1929 sur les Presses de l’Imprimerie de la Société Nouvelle d’Editions Franco-Slave, Paris, 32 rue de Ménilmontant, Paris XXème. Prix : 10 Frcs.


Image : Spectacle métallique, Paris, 1937, Editions Sagesse, Librairie Tschann, Collection Anthologique, nr 37 (Stan dobry. Zaw. 8 wierszy franc. zamieszczonych w pełnej, ilustrowanej wersji "Spectacle metallique" (z rys. M.Ernsta). Układ typograf. odmienny od wersji ilustrowanej).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : La Dimension du sens que nous sommes
  • : "L'Histoire, c'est la dimension du sens que nous sommes" (Marc Bloch) -du sens que nous voulons être, et c'est à travailler à explorer et fonder ce sens que ce blog aspire.
  • Contact

Recherche

Catégories