Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 05:49
bonnets_rouges__bretons.jpgNotre sort dépend maintenant du degré de colère que nous pourrons atteindre, pourrait-on dire aujourd'hui, en paraphrasant l'invective de L. Kramer, le 14 mars 1983, (repris dans New-York Native), lors d’une réunion d’Act Up N.Y.
On n'en finirait pas, aujourd'hui, d'énumérer les vagues possibles de colère, de la paupérisation de tout un Peuple pris en otage du monde de la Finance, à la brutalité du traitement dont sont victimes les rroms et les émigrés qu'on laisse mourir en Méditerranée.
Mille questions se posent donc à nous, qu'il nous faudra bien relever...Comme de savoir si devant le danger du mépris qui plombe les revendications sociales, il faut oser de nouveau la colère.
Comme de s'interroger sur le prix à payer pour être entendu par les pouvoirs politiques. Ou de savoir où situer la lutte désormais, quand les Lois de la République invitent pareillement au silence et à la normalisation hâtive de contestations en réalité radicales.
Comme de savoir si du reste la Loi est le meilleur instrument de production d’égalité ou de justice.
Comme de mesurer ce que sont les conséquences, sociales, politiques, de la mise en forme juridique de Lois si peu convaincantes.
Il nous reste à réfléchir, dans la foulée, aux modalités de la construction des problèmes publics.
Il nous revient de redéfinir les égalités à l’origine des revendications qui se font jour.
Et à poser le problème de l’urgence sociale, quand existe un tel réservoir de pauvreté en France.
 
leonarda.jpgQuoi, aujourd’hui, de l’identité de ce sujet collectif : notre misère sociale et politique ?
Faut-il changer le cadre de la légalité républicaine, plutôt que de se contenter de replâtrer l'univers mensonger du discours politico-médiatique dominant ?

La possibilité de la contestation ouverte, revendicative, si l’on en croit le sociologue Boltanski, ne trouve à s’épanouir que dans un horizon où ce désir paraît jouable et non enfermé dans l'étau d'un échec possible. Mais cet horizon ne s’ouvre jamais d'abord que comme espace d’un imaginaire collectif partagé. Quelle visibilité lui donner donc, aujourd’hui, pour qu’il puisse prendre forme dans une société dominée par des médias vendus à l’ordre dominant ? Partout des luttes, des dissidences, des expériences se sont ouvertes, dont il faudrait témoigner enfin : l'espoir à portée de mains, derrière cette colère qui monte.
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by texte critique - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Dimension du sens que nous sommes
  • La Dimension du sens que nous sommes
  • : "L'Histoire, c'est la dimension du sens que nous sommes" (Marc Bloch) -du sens que nous voulons être, et c'est à travailler à explorer et fonder ce sens que ce blog aspire.
  • Contact

Recherche

Catégories