Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 14:21

Voyagez en chaise longue, soyez un lecteur paresseux, exigeant de vos efforts intellectuels !


Les paresseux forment une innombrable confrérie, surtout en cette période de l’année, où tout un chacun tente de rattraper le temps perdu pour se livrer enfin sans restriction à sa paresse. Celle-ci n’est d’ailleurs pas qu’une pente naturelle de la nature humaine aux yeux de Samuel Johnson : la paresse est l’être même de l’homme. Placée ontologiquement à cette hauteur, elle définit idéalement sa condition : l’homme est un animal paresseux. Il est même le seul vrai animal paresseux de la Création. Le seul à obliger autrui à faire ce qu’il pourrait très bien faire lui-même, le seul capable de sacrifier devoirs et plaisirs à l’amour du repos !
Ne connaissant ni rival, ni ami, même si les paresseux vivent d’ordinaire en bonne intelligence, la seule activité qu’on lui connaisse est de forger des plans pour s’adonner aux vertus de la non activité. Plans dans lesquels il déploie une grandeur insoupçonnée : mille ruses et astuces pour se sortir au plus vite des tracas de l’action. Naturellement caustique, indolent, on le découvre alors impétueux et d’une intelligence redoutable. Le vrai paresseux est du reste un génie, ou le devient, quand il a la chance d’être flanqué d’une épouse bourgeoise (dixit S. Johnson - évidemment, il fallait ce petit trait machiste imbécile...).

Homme du XVIIIe siècle, Samuel Johnson s’est essayé à tous les genres, avant d’exceller dans la rédaction d’une grammaire anglaise, complétée d’un dictionnaire de la langue anglaise, achevé par une formidable histoire de cette même langue.
A côté de son activité savante, il signa quelques bons ouvrages distingués et drôles, comme cette élégante littérature de chaise longue.
joël jégouzo--.


Le Paresseux, de Samuel Johnson, traduit de l’anglais par M. Varney, éd. Allia, 126p, juin 2000, 

ISBN-13: 978-2844850393

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : La Dimension du sens que nous sommes
  • : "L'Histoire, c'est la dimension du sens que nous sommes" (Marc Bloch) -du sens que nous voulons être, et c'est à travailler à explorer et fonder ce sens que ce blog aspire.
  • Contact

Recherche

Catégories