Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 08:52

L’insécurité sociale… Un vain mot dans la bouche des médias, sans couleur, sans odeur, sans aspérité. Une expression indolore. Qui saura nous dire ce que c’est que de vivre au jour le jour dans l’angoisse du lendemain ? «Le prolétaire est placé dans la situation la plus inhumaine qu’un être puisse imaginer», affirmait Engels. Mustapha Belhocine raconte alors. Cette vie de précaire et celle de ses semblables, de l’armée de réserve du capital. De galère en galère, tout en poursuivant son master de sociologie à l’EHESS. Boulots de merde comme on dit de nos jours, scandés par l’hypocrisie des formations qui viennent de temps en temps suspendre la fiction Pôle emploi. Un jour bagagiste, l’autre Mickey, jamais manutentionnaire : hors d’atteinte, car trop diplômé… On a le tournis à lire ce témoignage : les boulots en horaires décalés, l’intérim sans issue, la chaîne toujours aussi grise, les cadences, toujours infernales. Pour un peu ça rappellerait L’établi, de Robert Linhart, ce chef-d’œuvre tout court de la littérature française. Mais non, le ton est différent, le style est différent, il n’y a plus de beauté là, plus ce sublime littéraire, le style est empêché. Ce qui a changé depuis les années soixante ? La pression du nombre de chômeurs. La misère, qui fait accepter n’importe quel boulot. La mort du syndicalisme, l’arrogance des recruteurs, les hiérarchies bidons où personne n’a le droit de prendre d’initiative, l’hypocrisie de tout le système de l’emploi français, la culpabilité, la solitude des précaires, l’immense misère dans laquelle sont plongés des millions de salariés et la paupérisation généralisée de la société française. Les précaires y sont devenus nos intouchables. Impurs. Honteux. Leur avilissement vécu jour après jour comme l’inexorable horizon d’une société immonde.

 

Précaire ! Nouvelles édifiantes de Mustapha Belhocine, éditions Agone, coll. Cent mille signes, 1er trimestre 2016, 9,5 euros, 142 pages, ean : 9782748902464.

Partager cet article

Repost 0
Published by joël jégouzo - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : DU TEXTE AU TEXTE
  • DU TEXTE AU TEXTE
  • : "L'Histoire, c'est la dimension du sens que nous sommes" (Marc Bloch) -du sens que nous voulons être, et c'est à travailler à explorer et fonder ce sens que ce blog aspire.
  • Contact

Recherche

Catégories